Pcri.fr » Maison » Simulation assurance habitation : comment choisir la moins chère ?

Simulation assurance habitation : comment choisir la moins chère ?

Faire une simulation en ligne pour connaitre les tarifs d’une assurance d’habitation ressemble plus à un interrogatoire (35 questions) qu’à un simple formulaire à remplir et les questions auxquelles on doit répondre sont assez étranges. Pour preuve en demandant à assurer un appartement F3 à Nancy, Meurthe et Moselle, au 3ème étage d’un bâtiment érigé dans les années 1970, dans un quartier situé à quelques mètres de la place Stanislas, l’un des sites proposant une simulation en ligne vous demandera si votre appartement dispose d’une… piscine! Inutile de préciser que dans l’Est de la France, les piscines sont couvertes et chauffées pour ceux ne connaissant pas la région.

Après avoir répondu à ces questions, un devis d’assurance habitation sera affiché pour chaque assureur variant entre 156 euros par mois, frais de dossier inclus, jusqu’à 316 euros pour certaines assurances. Il est parfois demandé des frais de dossier de 15 euros pour la première année et d’autres exigent jusqu’à 24 euros pour des frais similaires. Difficile de faire un choix lorsque les devis passent soudainement du simple au double avec des écarts importants.

Les dispositifs de chauffage traditionnels sont-ils à bannir ?

Dans l’ensemble des questionnaires en ligne, celui voulant assurer sa demeure, sera confronté à l’une des questions les plus fréquentes, qui revient sans cesse et qui est : Le logement possède-t-il une cheminée ou un poêle à bois ?

Cette question interpelle à plus d’un titre même si l’on sait que les assurances déboursent des sommes faramineuses dans les indemnisations lors d’incendie qui se déclarent à cause d’obstruction de l’évacuation de la fumée. Alors, les dégâts causent des préjudices financiers importants aux assurances, surtout s’il y’a des pertes humaines.

Comment économiser d’avantage ?

Vouloir économiser sur l’assurance habitation est illusoire. L’électroménager, le matériel informatique qui n’a pas été comptabilisé lors de la simulation pour ménager justement le tarif, n’empêchent pas les prix d’être élevé. Cependant, en comparant les offres, on pourra toujours trouver le meilleur rapport qualité-prix.

Faut-il déménager pour bénéficier d’une assurance habitation moins chère ?

Il faut dire que les assurances d’habitation varient également selon les régions dans laquelle vous souhaitez résider. Par exemple, il apparaît lors d’une étude publiée en juin dernier qu’assurer son logement disposant d’une superficie entre 60 à 90 m² en Île-de-France coûte 236 euros contre un similaire en Bretagne à 142 euros, soit 66% moins cher.

  • Île-de-France : 236 euros.
  • Provence-Alpes-Cote d’Azur: 226 euros.
  • Occitanie: 200 euros.
  • Auvergne-Rhône-Alpes: 170 euros.
  • Hauts de France: 165 euros.

Pourquoi une inégalité dans l’assurance habitation entre propriétaire et locataire ?

Il est difficile d’expliquer pourquoi cette inégalité sévit entre les propriétaires et les locataires quant à l’assurance habitation dans différentes régions de France. Un étudiant locataire d’un studio de 15 à 30 m² en Île-de-France s’acquittera de 136 euros alors que pour la même superficie il paierait 76 euros en Bretagne ! Un couple propriétaire d’une maison de 90 à 130 m² toujours en Bretagne se verra redevable de 173 euros par an alors qu’un couple en Provence-Alpes-Côte d’Azur pour une demeure similaire paiera 255 euros par an.

Aie aie ! des articles :